Contrôle passif du climat intérieur

Enjeux
Le contrôle passif du climat intérieur est ce qui permet de garantir un certain niveau de confort sans recourir à des installations de chauffage et de ventilation. Certaines constructions résidentielles, très bien conçues, peuvent se passer de chauffage. La simulation dynamique permet de calculer finement le niveau de confort intérieur en prenant en compte tous les phénomènes physiques qui varient d’heure en heure et qui agissent avec de l’inertie. Il est ainsi possible de jouer avec :

  • l’évolution de l’ensoleillement au cours de la journée ;
  • l’effet des ombrages proches et lointains ;
  • la nature de l’environnement proche (végétation, environnement construit) ;
  • et bien-sûr, l’inertie thermique de la construction, qui joue un grand rôle dans le confort, comme tout à chacun peut le constater dans une église en été.
.
Ressources
  • MULTINODE : simulation dynamique du climat intérieur en prenant en compte les gains solaires, l’inertie thermique de la construction, les ombrages, etc.